C’est le diplomate Frédéric Bontems qui devrait succéder à Christophe Bigot – nommé à la tête de la Direction Afrique et océan Indien (DAOI) – au poste d’envoyé spécial pour le Sahel.

Énarque (promotion Victor Hugo), le nouveau « Monsieur Sahel » du Quai d’Orsay était depuis 2016 ambassadeur de France en Éthiopie, où il vient d’être remplacé par Rémi Maréchaux (Africa Intelligence17/07/2020).

Directeur du pilotage stratégique et de la prospective de l’Agence française de développement (AFD) de 2008 à 2011, Frédéric Bontems est notamment passé par les ambassades de France en Côte d’Ivoire et en Jordanie.

Nommé en plein coup d’État militaire au Mali, il aura à gérer une situation au Sahel particulièrement délicate alors que la menace djihadiste dans la région ne cesse de s’étendre.

Tchadanthropus-tribune avec la Lettre du Continent

873 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire