C’est le diplomate Frédéric Bontems qui devrait succéder à Christophe Bigot – nommé à la tête de la Direction Afrique et océan Indien (DAOI) – au poste d’envoyé spécial pour le Sahel.

Énarque (promotion Victor Hugo), le nouveau “Monsieur Sahel” du Quai d’Orsay était depuis 2016 ambassadeur de France en Éthiopie, où il vient d’être remplacé par Rémi Maréchaux (Africa Intelligence17/07/2020).

Directeur du pilotage stratégique et de la prospective de l’Agence française de développement (AFD) de 2008 à 2011, Frédéric Bontems est notamment passé par les ambassades de France en Côte d’Ivoire et en Jordanie.

Nommé en plein coup d’État militaire au Mali, il aura à gérer une situation au Sahel particulièrement délicate alors que la menace djihadiste dans la région ne cesse de s’étendre.

Tchadanthropus-tribune avec la Lettre du Continent

591 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article