Alors que le général Pierre Schill figurait en haut de la liste des successeurs potentiels du commandant de l’opération française au Sahel BarkhaneMarc Conruyt, le poste pourrait finalement revenir à un autre trois étoiles : le général Laurent Michon, qui quittera le commandement de la 3e division de l’armée de terre cet été.

Cette désignation reste tributaire de la succession en cours de François Lecointre à la tête de l’état-major des armées (EMA). Deux candidats sont au coude-à-coude : l’amiral Pierre Vandier et le général Thierry Burkhard. Le choix final du président Emmanuel Macron aura une incidence sur tout le haut commandement, et notamment sur celui de Barkhane.

Outre Michon, deux autres généraux sont en lice pour prendre la suite de Conruyt à la tête de l’opération africaine : Bruno Baratz et Jacques de Montgros. Cet embouteillage place l’opération Barkhane dans un flou très inhabituel, son commandement étant habituellement désigné au mois de mars.

Tchadanthropus-tribune avec la Lettre du Continent.

631 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire