Dans le cadre de sa participation à la réunion du Comité Afrique de l’Internationale Socialiste au Niger, le Premier ministre tchadien, Saleh Kebzabo, a été reçu en audience par le président nigérien, Mohamed Bazoum, ce vendredi 16 juin. Les discussions entre les deux dirigeants ont principalement porté sur la question cruciale de la sécurisation du Sahel et la lutte contre le terrorisme dans la région.

 

La rencontre entre Saleh Kebzabo et Mohamed Bazoum a permis d’échanger des idées et des stratégies visant à renforcer les efforts régionaux en matière de sécurité. Les deux dirigeants ont souligné l’importance de la coopération internationale pour faire face aux défis sécuritaires auxquels sont confrontés les pays du Sahel. Ils ont également réaffirmé leur engagement à intensifier la lutte contre le terrorisme, qui représente une menace persistante pour la stabilité de la région.

 

Plus tard dans la journée, le Premier ministre tchadien a également eu un entretien en tête-à-tête avec l’ancien président nigérien, Mamadou Issoufou. Les détails de leur discussion n’ont pas été divulgués, mais il est probable qu’ils aient abordé des questions d’intérêt commun et des sujets liés à la coopération régionale ainsi que l’internationale socialiste.

 

Il convient de noter que Saleh Kebzabo est candidat à la présidence du “Comité Afrique de l’Internationale Socialiste”. L’élection pour ce poste se tiendra demain, samedi 17 juin 2023. Sa visite au Niger lui offre une plate-forme importante pour établir des contacts avec d’autres dirigeants régionaux et renforcer son soutien en vue de cette élection.

 

La sécurisation du Sahel et la lutte contre le terrorisme restent des préoccupations majeures pour les pays de la région. Les efforts concertés des gouvernements et des organisations internationales sont nécessaires pour faire face à ces défis et assurer la stabilité et le développement durable dans le Sahel.

 

Le Tchadanthropus-tribune avec Tchad info 

 

 

1454 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire