Le président du comité stratégique de gestion et de prévention des inondations au Tchad, qui est également ministre de l’aménagement du territoire, de l’habitat et de l’urbanisme, Mahamat Assileck Halata a présidé une réunion de ce comité cet après-midi du 7 juin 2023.
Cette rencontre, qui a vu la présence des secrétaires généraux des ministères et des représentants des partenaires techniques et financiers (PNUD, OCHA, UNICEF, Croix Rouge, etc.), a porté essentiellement sur deux points, notamment l’évaluation des travaux et études en cours et les dispositions à prendre lors de la prochaine saison des pluies.
Ainsi, les représentants des différents ministères présents se sont relayés pour situer les actions déjà entreprises et d’autres en cours pour faire face à une éventuelle catastrophe liée à l’inondation. Les représentants des partenaires financiers et techniques ont également noté ce qui est fait pour appuyer le gouvernement à cet égard.
Pour le ministre Mahamat Assileck Halata, l’année dernière les inondations ont pris tout le monde par surprise et causé beaucoup de dégâts malgré la réaction du gouvernement avec les moyens à sa disposition. Et cette année, avec les expériences de l’année dernière, ils n’ont aucune excuse à donner, c’est pourquoi il faut planifier à l’avance. “Nous travaillons en stand-by depuis un certain temps et cette réunion est préparatoire pour nous permettre de mettre en place un grand rendez-vous et d’entrer dans le vif du sujet”.
Cette rencontre vise donc, selon le ministre, à circonscrire, en fonction des réalités de l’année écoulée, tous les problèmes qu’il y a eu par arrondissement pour voir où il y a des inondations, où il y a eu des déplacements de personnes ou des sinistres afin de se rendre directement au but grâce à l’aide du génie militaire tchadien qui sera cette fois aidé et soutenu par les forces françaises au Sahel.
News Days.FR
1439 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire