Le Comité stratégique de gestion et de prévention des inondations (CSGPI) et ses partenaires ont tenu une table ronde pour examiner les constats de la saison pluvieuse en cours et discuter des mesures à prendre en cas d’inondations, le 14 juin 2023. La réunion était présidée par le ministre de l’Aménagement du territoire, de l’Habitat et de l’Urbanisme, Mahamat Assileck Halata, qui est également le président du comité.

Au cours de la réunion, le ministère a présenté deux situations. La première était un rappel des conclusions des bilans présentés au Premier Ministre en avril et en mai 2023, ainsi que des décisions prises, notamment l’opérationnalisation des sous-comités dans les provinces touchées en 2022. La deuxième situation était une évaluation actualisée des activités en cours ou prévues, telles que les mesures humanitaires, la reconstruction des sites d’accueil et les travaux d’ouvrages, suite aux inondations de 2022. Cette évaluation comprenait également des propositions de mesures à prendre en cas d’inondations en 2023. 

Les partenaires du Tchad et d’autres départements ministériels ont apporté des informations complémentaires lors de ce débat. Des difficultés techniques et financières ont été évoquées, telles que la rénovation de la digue de Walia-Toukra dans le 9ème arrondissement, la reprise des travaux de construction du collecteur fermé entre Ambata-Atrone-Boualbagar-Amtoukoui, etc. Il a également été question de finaliser le plan de relèvement et le plan de prévention sur 5 ans, avec le financement du PNUD, ainsi que de soutenir le retour des sinistrés et de procéder à la destruction des structures temporaires sur les sites d’accueil. 

Face aux prévisions météorologiques alarmantes, le comité stratégique a décidé de prendre des mesures préventives à temps pour faire face à toute éventuelle inondation. 

Tchadanthropus-tribune avec Alwihda info

1410 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire