Quelques heures après son arrivée à Amtiman, le Chef de l’État, Général MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO, a échangé ce soir avec les forces vives du Salamat.

 

Le Président de Transition, qui ne cache pas sa volonté de maintenir un dialogue constructif et inclusif avec les leaders politiques et les acteurs clés de la société, dans le but de construire une vision commune pour l’avenir du Tchad, est à Amtiman pour toucher du doigt les réalités du quotidien de la population. Aussi a-t-il convié les forces vives de la province pour échanger.

 

Ce sont des échanges directs et fructueux qui ont été axés sur la marche politique du pays, l’unité nationale et le développement de la province du Salamat.

 

Le Gouverneur de la Province, Abdoulaye Brahim Siam, porte-voix de la population a d’abord remercié le Président de la République pour avoir fait le déplacement d’Amtiman et amorcé le processus de désenclavement tant attendu du Salamat par le lancement des travaux de butimage de la route Mongo-Aboudeia-Amtiman avant d’égrener un chapelet de doléances qui se résument en un plaidoyer pour la réalisation des infrastructures socio-économiques de base devant permettre au Salamat de développer tout son potentiel.

 

Dans son intervention, le Chef de l’État a abordé la question des enjeux politiques majeurs auxquels le Tchad est confronté pendant cette période de transition. Il a insisté sur l’importance de la consolidation de la paix et de la démocratie, du renforcement des institutions et de la promotion et du respect des droits de l’Homme.

 

Le Président de la République a également rappelé la nécessité de créer une synergie d’actions de tous les tchadiens afin de traduire en actes concrets les résolutions et recommandations issues du Dialogue National Inclusif et Souverain. Ce qui doit permettre l’organisation d’élections libres et transparentes, garantissant une participation équitable de tous les acteurs politiques.

 

Un autre aspect central abordé au cours des échanges a été le développement de la province. Les infrastructures socio-économiques, l’accès à l’eau, à l’énergie, à l’éducation et aux soins de santé, ainsi que le développement agricole du Salamat ont fait l’objet d’une analyse pointue par le Chef de l’État qui a annoncé des solutions. Solutions liées notamment au démarrage ou au lancement des travaux de bitumage des routes, de construction d’écoles, de centres de santé, de châteaux d’eau et de centrales énergétiques.

 

Dans le respect mutuel et l’écoute attentive, le Président de Transition a encouragé les participants à exprimer leurs points de vue librement et a insisté sur la nécessité d’une coopération étroite entre le gouvernement et la société civile pour relever les défis communs. Il a également souligné l’importance d’une approche participative dans la prise de décisions, afin de garantir une représentation équitable de toutes les provinces du pays.

 

Clôturant les échanges, le Chef de l’État, Général MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO a exprimé sa gratitude envers les forces vives du Salamat pour leur contribution précieuse. Il a réaffirmé son engagement pour une gouvernance transparente et inclusive, promettant de prendre en compte les préoccupations exprimées non sans inviter tous les responsables administratifs déconcentrés de l’Etat à concentrer leurs efforts sur le bien être de leurs administrés.

 

Le Gouverneur du Salamat, le Commissaire de Police Abdoulaye Brahim Siam, très apprécié par ses administrés pour ses compétences managériales et maintes fois cité comme référence, a été élevé au rang de Contrôleur Général de Police à l’issue de cette rencontre par le Chef de l’Etat, Chef suprême des Armées( source Présidence)

 

Le Tchadanthropus-tribune 

 

1770 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire