La Direction Générale de la Police nationale (DGPN), a lancé une campagne de sensibilisation suivie de don volontaire de sang ce lundi 16 octobre. Les fonctionnaires de la Police nationale se sont unis pour donner l’exemple en offrant leur sang pour sauver des vies.

La campagne, qui a débuté il y a une semaine, vise à encourager la communauté des forces de l’ordre à prendre l’initiative de donner du sang de manière volontaire. Elle se déroule dans tout le pays, avec des centres de collecte spécialement aménagés dans les postes de police locaux. Les agents de police, qui sont souvent les premiers à intervenir sur les scènes d’urgence, comprennent l’importance cruciale des réserves de sang pour sauver des vies.

“Nous sommes fiers de montrer notre engagement envers la sécurité et le bien-être de nos concitoyens en participant à cette campagne de don de sang. Nos fonctionnaires sont prêts à donner un peu d’eux-mêmes pour aider ceux qui en ont besoin”, a indiqué le Directeur de la Police nationale, Ali Adoum Tolli.

Les résultats de cette campagne sont déjà perceptibles. Les agents de police, ainsi que de nombreux membres du personnel administratif et de soutien, ont afflué vers les centres de collecte pour donner leur sang. La campagne a également sensibilisé le public à l’importance du don de sang volontaire pour soutenir les hôpitaux et les patients dans le besoin.

“Je suis reconnaissant envers les policiers qui ont donné leur sang. C’est un acte humanitaire pour sauver des vies, et cela montre que la police se soucie vraiment de la communauté. J’appelle la population tchadienne à suivre l’exemple des fonctionnaires de la Police nationale”, appelle Abdel-hakim Alkhali, chef d’équipe et agent à la Banque de sang.

La campagne de don de sang volontaire de la Police nationale se pours

Le Tchadanthropus-tribune avec Tchad

741 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire