Voici ci-bas le cri d’un medecin depuis Oumhdjar. Je ne suis pas le seul qui crie et il y a bien d’autres confrères qui ont les cris étouffés de peur de perdre leurs postes !!!

« Bonjour/Bonsoir chers compatriotes.

Je suis Dr. Moubané Yabo Gervais, Medecin chef de service de chirurgie à l’Hopital de District d’oum Hadjer (Batha Est).

D’habitude je ne publie que des blagues et jokes sur mes réseaux sociaux pour animer et amuser la galerie; Mais aujourd’hui l’heure est grave, je me sens debordé de frustration et d’inquietude à propos de ce qui se passe dans notre pays relatif à la “lutte” contre la pandemie actuelle.

Depuis son apparition fin 2019, le covid 19 a fait beaucoup de victime de part le monde mais heureusement nous avons comme par magie eu droit à un “traitement de faveur” car la maladie a ralenti son pas en arrivant à nos frontières en nous laissant le temps necessaire de se preparer. Mais comme toujours nous sommes restés aveugles face aux avantages que nous offrent dame nature, Mr Univers et Dieu (pour les croyants). D’abord nous avons decidé d’interdire le rassemblement de plus de 50 personnes mais je ne sais pour quelle raison, nous decidons de l’annuler avant de le remettre à jour après.

Après cela survint l’episode de la fermeture de Hassan Djamouss, qui aussi comme la decision precedente fit l’objet de modifications avant d’arriver a un consensus.
Ensuite nous sommes tombés face à nos frères qui par voie terrestre sont rentrés des pays voisins sans qu’on ne puisse avoir un control efficace de frontiere ni un protocole d’isolement adequat.

Dû aux circonstances anterieures nous avons donc importé nos premiers cas avec succès !!
Il ya eu plusieurs mesures politiques qui ont etes prises par le gouvernement, beaucoup de commissions on vu le jour et sur ce point je ne vais pas m’attarder.

Sachez que Le comité scientifique du ministère de la santé publique a été mis sur pied le 31 mars sachant que le premier cas a été notifié le 19 mars, donc 12 jours après. Serieusement ? Il me semble donc que la lutte contre cette pandemie est plus administrativo-politique que Technique.

Mais voilà, il ya quelques semaines un PLAN NATIONAL DE CONTINGENCE POUR LA PREPARATION ET LA RIPOSTE A L’EPIDEMIE DE LA MALADIE A CORONAVIRUS COVID-19 a ete redigé dans lequel on peut voir 15 059 864 000 Fcfa comme budget dudit plan. La fondation GC, la chine, UBA ainsi que plusieurs autres institutions ont egalement chacun apporté un don important pour appuyer la lutte contre cette pandemie. Pourtant tous ces efforts et moyens ne se reflettent pas sur le terrain. Lisez ceci:

-Notre Fameux hôpital de Farcha: combien de lits possède-t-il? Combien de place a-t-on en reanimation dudit hopital? Avons nous assez d’oxygenateurs (respirateurs) ? La chine doit encore apporter 6 conteneurs préfabriqués pour supplementer cet hopital? L’optimisme aveugle est pire que le terrorisme.

-Kouteré: nos etudiants rentrés du cameroun meritent-ils ce sort jusqu’a l’intervention de L’ UNHCR ? Sont-ils des refugiés dans leur propre pays?

-Après avoir critiqué ce que j’observe je vais maintenant relater ce que je vis. l’hopital de district d’oum Hadjer où je travaille, situé dans une ville au carrefour sur la route de l’Est, du nord et du centre, offrant une couverture sanitaire à presque 200. 000 personnes, — tout comme les autres hopitaux regionaux et de district de notre pays—- est depourvu de tout moyen de riposte et de prise en charge de la maladie. Grace à l’initiative interne des superieurs hierarchiques et du personnel, Nous avons du fabriquer de façon artisanale des cache-nez ( parceque l’hopital n’en dispose pas et n’a rien reçu du ministère pourtant Grand cœur et La chine on apportés des cache-nez au Tchad ); nous avons formé nous meme les RCS(responsables des centres de santé) et les autorités politiques traditionnelles et administratives (aussi sur initiative propre grace à nos propres efforts)

Formation du personnel de l’hopital ( initiative propre également) et tout cela sous le regard indifferent de notre ministère …qu’est ce qui ne va pas là ?
Notre hôpital ne dispose d’aucun oxygenateur qui fonctionne, comment allons nous ventiler de façon artificielle les patients avec distress et insuffisance respiratoire due au covid ?Nous n’avons aucun protocole national sous les mains, quel traitement allons nous donc administrer aux patients confirmés qui serons admis ? Chaque médecin utilisera donc le traitement selon son choix sans se baser sur un protocole quelconque ? Ou bien chloroquine pour tous et que Dieu nous pousse ? Il n’ya pas de service de radiologie fonctionel chez nous, comment allons faire vu que le covid attaque les poumons ?

Aucun médecin d’ici n’a participé à une formation ou atelier quelconque, quel est donc le mensonge derrière le soit disant “preparation” ?

Aucun test de depistage n’a été envoyé ici, comment faisont nous pour confirmer les cas suspects ?
Aucun dispositif de protection individuelle EPI n’a été envoyé ici, comment le personnel de santé se protegera? Ou bien la blouse blanche est suffisante ?
Maintenant, si un cas s’avère positif (supposons) où est ce qu’il sera isolé vu qu’il n’ya pas de local preparé pour cet effet ?
Toutes les decisions sont “Politisées” et ne concordent pas avec les realités sur le terrain, alors si nous arrivons à un drame, allons nous etre fiers d’avoir “bien fait les choses” ?
Mon objectif n’est pas de faire paniquer la population mais mon indignation est grande face à cette situation et j’espère au moins eveiller la conscience des responsables concernés pour prendre les choses en mains et eviter le pire. Meme les pays les plus avancés dans la medecine sont entrain d’avoir du mal à s’ensortir, quel est donc cet excès de confiance qui nous gouverne. Agissons maintenant car il est encore temps.

NB : Je suis le seul responsable de cette publication, je m’exprime en tant que personnel de santé concerné et je ne vise aucun autre but que celui d’alerter sur la mauvaise gestion de la crise par les responsables concernés. »

(Dr Moubané Yabo Gervais)

1834 Vues

  • De la nécessité d’une opération de récupération forcée des plusieurs centaines de millions et milliards de la Nation détournées par les criminels économiques

    L’heure est grave. C’est le moment indiqué et opportun où Monsieur le président de la République du Tchad doit créer et superviser en personne une opération de récupération forcée, après l’accord d’un court délai de déclaration et restitution spontanée des biens puisés dans les caisses de l’Etat, des plusieurs centaines de millions et milliards de la Nation détournées par les criminels économiques.

    Ceux-là et Celles-là ne sont-ils (elles) pas plus purs que ceux contre les quels notre Armée Nationale vient d’enregistrée une victoire éclatante ?

    L’affectation de ces millions et milliards de nos francs et la gestion par un Comité intègre sera d’une utilité capitale dans la lutte contre le virus mortel.

    Nos hôpitaux auraient des infrastructures, moyens adéquats et personnel hautement qualifié n’eussent été les vols perpétrés par ces personnages inqualifiables, pendant presque 30 années consécutives.

    Ce qui est sûr et certain, c’est que ces personnes vont rendre au Peuple son bien commun le jour du jugement équitable devant le tribunal d’ALLAH, il n’y a pas d’injustice ce jour-là !

    Les détournements, les injustices criardes, les autres crimes et désordres … qui sont tolérés par le Peuple sont les catalyseurs de ce type de calamité.

    Que le Peuple refuse et se démarque de ces monstrueux crimes et qu’il se transforme du négatif(sale) au positif(propre). C’est un élément clé de la prévention de toute calamité.

    Commentaire par Citoyen le 7 avril 2020 à 2 h 46 min
  • vient d’enregistrer au lieu de vient d’enregistrée

    Commentaire par Citoyen le 7 avril 2020 à 2 h 49 min
  • Respecter les consignes médecin aucun médicament sauf les gens rester à la maison et toi tu parles tellement tu es malade docteur Dr. Moubané Yabo Gervais toi-même J’ai regardé un peu dans le monde d

    Commentaire par Charfadane le 7 avril 2020 à 11 h 02 min
  • Regarder un peu dans le monde entier même États-Unis d’Amérique il a de problèmes de gérer cette situation mais nous sommes toujours rester soudés passe à coronavurie Alhamdulillah jusqu’à maintenant rien de grave si tu es vraiment un médecin prendre contact avec ton Minisitre si tu avais besoin de matériel et médicaments demande au ministère la santé publique c’est pas le moment le médecin fait le commentaire sur réseau sociaux le médecin ils sont dans les hôpitaux nous sommes tous contre de coronavuri DR Yabo Bon courage Dr que Dieu protège Tchad

    Commentaire par Charfadine le 7 avril 2020 à 11 h 20 min
  • Félicitations docteur. Vous n’avez fait que votre devoir. Cette situation est valable pour toutes les régions, même n’djamena n’est pas épargné. Au lieu d’être honnête et dire la réalité, le comité cherche à apparaître crédible et fait de la politique.
    Nous devrions prendre toute les dispositions pour augmenter les lits d’hospitalisation, les salles de réanimation, sapprovionner en équipement de protection, en test etc bref tout ce qui est nécessaires pour une prise en charge.
    Nous avons vu dans les pays comme la Chine, l’Italie, la France, l’Espagne combien de médecin, d’infirmier sont morts suite à des contaminations. Pourrions nous permettre d’envoyer nos équipes de santé en guerre les mains nus ?
    Réveillons nous et soyons honnête pour gérer de manière efficiente cette enveloppe mise à la disposition du comité. Il va de la vie des tchadiens. Un franc détourné équivaut à un crise contre l’humanité.

    Commentaire par Mahamat Moustapha le 7 avril 2020 à 18 h 06 min