Le ministère de la Santé publique en partenariat avec le centre Mohamed ibn Salman et l’association albalsam for training and health développement organisent au complexe hospitalo-universitaire de la Renaissance de N’Djamena une caravane de neurochirurgie. Le lancement officiel de ces opérations a eu lieu ce 21 janvier au sein dudit hôpital.

Rien qu’au lancement, plus de 12 patients ont bénéficié de cette campagne selon la direction générale de l’hôpital de la Renaissance. Parmi ceux-ci, on compte des enfants qui souffrent des problèmes neurologiques.

 

Le directeur général du CHU la Renaissance, Fandebnet Siniki a rappelé au ministre de la s$Santé les difficultés auxquelles font souvent face les médecins lorsqu’il s’agit des interventions de ce genre qu’il qualifie de cas délicat.

 

Tout de même, il a suggéré que ce genre de mission s’inscrive dans la pérennité, la durée et la régularité. “Permettre aux praticiens de poursuivre les échanges pour les cas complexes. Mais surtout l’accompagnement technique de notre structure tant en équipement consommables pour que même après le départ des Saoudiens, les neurochirurgiens tchadiens continuent les soins de qualité aux tchadiens“, recommande-t-il.

 

Dr Abdelmadid abdelrahim, ministre de la Santé publique et de la Prévention, dans son intervention, a indiqué que cette caravane est le fruit du partenariat dans le domaine de la santé entre la République du Tchad et le royaume d’Arabie Saoudite. “La présente caravane humanitaire de chirurgie est composée d’une équipe pluridisciplinaire de médecins neurochirurgiens, anesthésistes réanimateurs, radiologues, neurologues, d’infirmiers, de techniciens d’imagerie médicale, de kinésithérapeutes, de pharmaciens, des techniciens biomédicaux et de logisticiens qui vont assurer des consultations, des dépistages etc“, a-t-il informé. La campagne prendra fin le 29 janvier.

Le Tchadanthropus-tribune avec Tchad info

605 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire