Le ministère de la Santé publique et de la Prévention a organisé ce mercredi 18 octobre 2023 à N’Djamena la revue semestrielle 2023 du programme de renforcement de la vaccination de routine dans les provinces de Hadjer Lamis, du Lac et du Kanem.

 

Cette session de revue semestrielle a réuni les organisations de la société civile, les chefs traditionnels, les partenaires notamment les Fondations Bill et Melinda Gates & Aliko Dangoté, l’OMS, l’UNICEF, GAVI et les membres du ministère des finances. Trois grandes présentations ont été faites par les délégués provinciaux. Ces présentations comportaient quatre points qui sont notamment l’état de mise en œuvre du premier semestre 2023, les performances du programme de vaccination de janvier à août 2023, les principaux défis et enfin les recommandations.

 

À l’issue des discussions, 17 recommandations ont été formulées parmi lesquelles les participants ont évoqué les besoins en matériels technique et logistique pour renforcer les différents centres de santé de ces trois provinces.

 

D’après le représentant de l’UNICEF, Dr Ziad Cyrille, pour la première fois selon les estimations de l’OMS et UNICEF, le Tchad a atteint 60% de couverture en DTC-Hep-hip3 et 56% de couverture pour le vaccin contre la rougeole (1ere dose), soit une progression de 6 à 8 points respectivement par rapport à 2020. « Bien que des efforts importants aient été consentis par le pays au cours de ces dernières années, les couvertures vaccinales demeurent encore insuffisantes pour assurer une immunité suffisante et protectrice des enfants », a-t-il souligné.

 

De son côté, le ministre de la Santé publique et de la Prévention, Abdelmadjid Abderrahim a remercié les différents partenaires pour leurs apports multiples pour la mise en œuvre de la vaccination de routine avant d’évoquer quelques difficultés empêchant de couvrir entièrement les provinces notamment l’inaccessibilité de certaines localités, le nombre insuffisant des corps soignants et les pesanteurs socio-culturelles.

 

Le protocole d’entente pour le renforcement de la vaccination de routine dans le bassin du lac Tchad a été signé le 19 mai 2019 entre le gouvernement du Tchad, les Fondations Bill et Melinda Gates & Aliko Dangoté et les partenaires OMS, UNICEF, GAVI pour une durée initiale de cinq ans (2019-2023). Ce protocole cible les provinces de Hadjer Lamis, du Lac et du Kanem identifiées parmi les zones géographiques enregistrant les performances les plus faibles dans le cadre du programme de vaccination. Ce protocole a pour objectifs d’améliorer la couverture vaccinale de routine a au moins 80% pour tous les antigènes du programme, maintenir un niveau élevé de couverture vaccinale pour arrêter la transmission du poliovirus et autres et en fin renforcer les capacités de responsables nationaux et provinciaux pour le maintien et la consolidation des acquis.

Le Tchadanthropus-tribune avec Tchadinfo

722 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire