Promotion de l’inaptocratie et la valorisation de la pandémie de la gabegie par le mercantilisme politique et le clientélisme patrimonial au sein du ministère de la santé publique.

 

Les récents décrets de nominations au sein du ministère de la santé publique s’apparentent à un baobab dont seules les branches ont été élaguées. Arrêtons ici pour nous poser les questions suivantes relevant du bon sens :comment peut –il être efficace fut il Directeur Général ,Inspecteur général ,directeur ou sous-directeur après avoir exercé au ministère de la santé publique sous une trainée de 8 à 10 ministres d’affilée sans qu’il y ait des résultats probants et tangibles sur la réduction de la mortalité maternelle, néonatale et infantile en dépit de tous les efforts colossaux consentis par le chef de l’Etat ?Comment comprendre que les mêmes visages et les mêmes coups de Guelle ayant participé belle lurette à toutes les rencontres mensuelles du 24 au sein du palais présidentiel sans aucune issue favorable sur les indicateurs de la couverture sanitaire universelle et l’amélioration de la qualité des soins maternels et infantiles puissent ils faire rebelote dans les postes de responsabilité très stratégiques ?Comment admettre que les grabataires dont le bilan clinique et para-clinique s’avèrent très défavorable au point de ne jamais du tout oser donner la moindre goutte ou poche de sang au nourrissons et maman en état détresse respiratoire et d’anémie sévère soient encore charmants aux yeux de leur parrains ou lobby au point de rebondir de plus belle sur leur piédestal ?

De récents souvenirs du 29avril2018 lors du premier lancement de collecte du don de sang au sein de l’hôpital des mères et enfants ,lequel a vu la présence du ministre de la santé publique, beaucoup de cylindré v8 payés neufs et récupérés par des cadres véreux et oisifs pour le compte de programme de soins de santé maternelle ,infantile et néonatale ont été seulement garés soit à domicile soit au parking du dit ministère (pour éviter de susciter la curiosité des journalistes ).Les membres de l’équipage accompagnés le ministre de la santé publique ont préféré s’entasser dans les Toyota bombés pour faire la ballade d’un simulacre don de sang alors que ce qui doit se faire périodiquement tous les 3 mois sans aucune invite pour prétendre être un véritable cadre de la santé.
Comment admettre que ces cadres qui passent le précieux de leur temps à jouer aux cartes sur leurs ordinateurs et se régaler aux charcuteries de chameaux sans s’inquiéter de la résurgence des épidémies de rougeoles, du choléra soient repris dans le dernier décret de nomination ?
Sur ces entrefaites, la question qui taraude l’esprit du commun des mortels est de savoir si les parchemins délivrés dans l’ex URSS et au Maghreb n’ont-ils pas été acquis par forfaiture sans aucun risque de choc civilisation el ?Comment digérer qu’il soit Inspecteur général ou Directeur Général puisse prendre le précieux temps à aller de porte en porte nuitamment chez tous les ministres qui se sont succédés sauf chez Dr Ngariera Rimadjita et chez Mme Carmel Sou4 Ngarbatna pour vilipender et ragoter sur un tel cadre du ministère de la santé publique (le qualifiant de déséquilibré mental et adepte d’absentéisme aigu)faisant entièrement fi de sa fonction prééminente et indispensable dans la politique nationale de la santé publique ?

Au regard de tous ces faits ; il vaut la peine que le chef de l’Etat prenne soin de sonder et d’investiguer les moralités des personnes habilitées à gérer ce dit ministère très sensible avant de les nommer. Cela y va de la santé et du bien-être de la population jusqu’aux couches les plus défavorisées qui sont sur leur soif et faim d’accéder à une couverture universelle sanitaire de qualité et à peu de frais face à cette fantôme de gratuité des soins d’urgence qui se raréfie dans les centres de santé et en dehors de la métropole N’Djamenois.

Sinon est ce dire que le chef de l’Etat veut avec le vocable de la 4ème république participer à une goulagtisation de son mandat présidentiel pour renchérir les tombes et caveaux de cadres et dignitaires consciencieux et hautement patriotiques. L’histoire lui demandera compte un jour. Il est écrit que l’équité et la justice pour tous constituent le socle de l’affermissement du trône du roi.

Aussi en lieu et place de cylindré v8 bombés qui servent à cette carapace de rapace des voraces, des prévaricateurs et cancre lards de parader et de violer et détourner les femmes d’autrui ou leurs secrétaire le weekend tant dans les bureaux qu’ailleurs il serait plus judicieux et rentable de payer et distribuer des réactifs, consommables, vaccins et autres soins aux couches les plus vulnérables.

A l’heure où j’écris cette missive beaucoup de jeunes dynamiques diplômés médecins, infirmiers et techniciens et administrateurs des services de soins de santé et sociaux morfondent et attendent de la part du chef de l’Etat un signe favorable à leur nomination aux postes de responsabilité pour s’affirmer comme tous leurs prédécesseurs ayant déjà vieilli dans leur harnois. Un déluge de sang neuf s’impose pour une véritable alternance de leadership dans les postes de décisions au sein du ministère de la santé publique. C’est à ce prix seulement que le gouvernement de la 4ème république pourra relever tous les défis liés à l’amélioration de la qualité des soins, la couverture universelle sanitaire, la promotion de la santé communautaire, l’accréditation et la certifications de unités de contrôle et des analyses des échantillons humains, la prévention de la transmission des maladies infectieuses de mère à l’enfant et partant la réduction drastique de la mortalité maternelle, néonatale et infantile. Sinon la reprise des rencontres mensuelle du 24 risquait d’être toujours une ballade pour la pause-café autour du Chef de l’Etat au sein du palais rose. Wait and see.

Allahissem Ndiekhor.

Ancien élève de ESSA bordeaux armées. Promotion Dien Ben Phu 1991 Unité de virologie du laboratoire biomédical de HGRN. Donneur bénévole de sang sous le matricule 1449. Bénéficiaire de 3 commandements de payer contre Etat Tchadien

(allahissem.ndiekhor.eric69@gmail.com)

 

700 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article