Dr Abdoulaye Adoum Djerou revient au-devant de la scène comme matière grise au ministère de la Santé. Il profite de cette posture pour régler les comptes à toute personne, responsable ou agent à l’hôpital amitié Tchad/Chine. Dr Abdoulaye Adoum Djerou était DG de cet hôpital avant qu’il ne soit limogé, emportant avec lui-même la petite aspirine. Selon les infirmiers et autres témoins affirment que quand son décret fut diffusé, Il aurait tout saccagé, emportant avec lui certains mobiliers de son bureau.

C’est cet ancien DG de l’hôpital Amitié Tchad-Chine en complicité avec l’Inspecteur général dudit ministère qui cherchent à tout prix, à faire annuler à travers le nouveau chef de département, une grande partie des actes signés par l’ancien ministre Aziz Mahamat Saleh.

Il faut le rappeler que l’ancien DG de l’hôpital amitié Tchad chine avait orchestré un incendie d’origine inconnue avant de faire la passation en son temps. Aujourd’hui il est conseillé à la santé du président de la République Idriss Déby. Au lieu de s’occuper de ses fonctions à la présidence et pondre des fiches pour le développement de la santé, il s’autoproclame conseiller du ministre de la Santé et est permanent au ministère. Il assiste à toutes les réunions et audiences du ministre. Il fait tout cela pour chercher à faire partir certains responsables du Ministère. Et finalement, c’est sous ses conseils que plusieurs directeurs des hôpitaux ont été virés.

C’est ainsi que fonctionne le Tchad, pays de gain facile pour ceux qui se comportent comme les prêtres de la mafia.

Tchadanthropus-tribune

691 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article