De nombreux terroristes ont été tués et des armes lourdes récupérées par les troupes de la Force multinationale mixte (FMM) aux abords du lac Tchad, a déclaré dimanche Kamarudeen Adegoke, porte-parole de la FMM, dans un communiqué publié à Maiduguri, ville du nord-est du Nigeria.

 

Ces dernières avancées ont été enregistrées jeudi lors d’une nouvelle offensive contre les groupes extrémistes de Boko Haram et de l’État islamique en Afrique de l’Ouest (ISWAP), a-t-il poursuivi.

 

L’opération a été menée en réponse à une récente attaque déjouée par les terroristes contre une base de la FMM dans la région d’Arege, dans l’Etat nigérian de Borno, a indiqué M. Adegoke. “Des dizaines de terroristes ont été neutralisés au cours de la rencontre”.

 

Il a ajouté que les opérations menées par les troupes de la FMM ont réduit la capacité des groupes extrémistes à mener leurs activités dans la région du bassin du lac Tchad.

 

Selon son site Internet officiel, la FMM, qui a commencé ses opérations en juillet 2015, est une formation multinationale combinée comprenant des troupes du Bénin, du Cameroun, du Tchad, du Niger et du Nigeria. Elle a son quartier général à N’Djamena, au Tchad, et a pour mandat de mettre fin aux activités de Boko Haram et d’autres groupes terroristes dans la région du bassin du lac Tchad.

 

Le Tchadanthropus-tribune avec Tchad info 

1746 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire