Selon une correspondance particulière envoyée à la rédaction, il parait qu’à travers la commission Harmattan qui évoque l’aspect sécuritaire, les exécutants qui ont été instruit font autre chose.

La correspondance.

Le CMT a créé un système, qui est la commission Harmattan pour jouer sur l’esprit du peuple tchadien en disant qu’il assure la sécurité de la nation. Pourtant cette commission Harmattan a arrêté des innocents et appelle les médias publics et privés pour leur dire que ce sont des malfaiteurs et des agresseurs en montrant les biens de ces personnes arrêtées comme quoi c’est ce qu’ils ont volé.

Tout cela est une fausse information donnée en présence du ministre de la Sécurité, du ministre de la Justice, et du Procureur Général, par le directeur général de la Police, celui de la Gendarmerie, de la Garde Nationale et Nomade du Tchad, de la DIGSSIE et le CEMGA.

Plusieurs personnes ont été renvoyées même à Koro-Toro alors qu’elles sont innocentes. Une personne innocente a été arrêté avec sa moto et son téléphone portable. Ils se sont permis de dire qu’il a volé ses propres biens. Où est la justice alors ?

NB: Image Alwihda

Correspondance particulière depuis N’Djamena.

390 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire