Par un arrêté pris le 4 décembre, le ministre de la Sécurité publique, Mahamat Charfadine Margui a annoncé la restriction de la délivrance des passeports ordinaires pour une période de 30 jours francs, renouvelable.

Cette mesure, qui concerne tout le territoire national, exclut les demandes des fonctionnaires ayant un ordre de mission dûment établi, des personnes malades nécessitant une évacuation sanitaire et les étudiants. A cet effet, trois centres de délivrance sont ouverts exclusivement à N’Djamena notamment dans le 2e, le 6e et le 8e arrondissement.

Pour superviser les opérations de ces centres, la Cellule de coordination des services de Police au sein de l’Agence nationale des Titres sécurisés veillera sur les comités d’identification des populations qui seront mis en place.

Le Tchadantropus-tribune avec Tchad info

558 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire