Ce dimanche 09 aout 2020, selon des sources dignes de foi, le colonel Abdoulaye qui avait tiré sur un mécanicien devrait quitter N’Djamena vers Le Caire (Égypte).

Selon la même source, le colonel Abdoulaye habillé en Kaptani gris, turban blanc et sandale noire, sa femme en Hibiya, s’est présenté à l’aéroport Hassan Djamous à 10 h 17 min pour faire ses formalités. Le passeport qu’il présente d’après nos sources est anti daté. Il serait fait ce samedi 08 aout 2020 alors qu’il est anti daté au mois de février 2020. L’avion de l’Égypt. Air décolle de l’aéroport Hassan Djamous de N’Djamena à 12 h 35 min

Plus tard, vers 13 h 40 min l’alerte a été donnée et c’est depuis la présidence des Itno que les instructions fermes sont données. Il est intimé fermement au DG de l’ANS de faire revenir l’avion pour faire débarquer ce colonel envers lequel le procureur a promis de livrer à la justice dès qu’il recouvre la santé.

À 15 h 32 min l’avion d’Égypt. Air ré atterrit à nouveau à l’aéroport Hassan Djamous grâce à avec la présence de Kogri Ahmed le chef de l’ANS vissé à la tour de contrôle.

Était présent pour régler cet incident à l’aéroport ce dimanche après-midi, le directeur général de l’ANS Kogri Ahmed, le directeur de l’immigration Issa Abdelfakhara, le directeur des renseignements militaires, le commissaire titulaire de l’aéroport Acyl Inné, le chef de l’Interpol et le responsable des ST (surveillance du territoire).

Comme un coup en communication sécuritaire, le régime Déby veut montrer qu’il est capable de maitriser la situation même si de manière prompte les choses lui échappent.

Dès l’atterrissage de l’avion, le colonel Abdoulaye fut débarqué en passant par le salon VIP avant que les renseignements militaires ne l’embarquent vers une destination inconnue.

Wait & See

Tchadanthropus-tribune

1615 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article