Le directeur général de la gendarmerie nationale Djontan Hoinati a déclaré que des opérations menées ont permis à la gendarmerie nationale de récupérer quatre-cent-soixante-cinq (465) armes de différents calibres, un nombre important de la drogue, des produits prohibés, et des boissons frelatées. La gendarmerie nationale a aussi appréhendé cinquante-sept (57) coupeurs de routes, et plusieurs malfaiteurs.

Le général de division Djontan Hoinati se dit satisfait des actions menées par la gendarmerie nationale et encourage ses éléments à faire plus.

L’équipe sécuritaire de la gendarmerie a par ailleurs présenté à la presse, 7 présumés malfrats, 79 armes de différents calibres et des produits prohibés.

Le porte-parole de la gendarmerie nationale, le colonel Abakar Abdramane Haggar a précisé que parmi les 7 présumés malfrats, il y aurait deux présumés éléments de Boko Haram arrêtés à Moussoro, un présumé coupeur de route poursuivi pour homicide, trois présumés escrocs dont un gendarme, un policier, un enseignant, et un destructeur de l’environnement d’origine camerounaise. Ce destructeur de l’environnement qui est installé au Tchad depuis 14 ans se fait passer pour un malade mental. 

Tchadanthropus-tribune

530 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article