Le Gouvernement de la République du Tchad dans un communiqué rendu public ce Jeudi 05 janvier informe l’opinion Nationale et internationale que les services de sécurité intérieure ont déjoué une tentative de déstabilisation visant à porter atteinte à l’ordre constitutionnel et aux institutions de la république.

Ce plan selon le porte-parole du  gouvernement Aziz Mahamat Saleh a été élaboré par un groupe restreint de conspirateurs, composés de onze officiers de l’armée avec à sa tête le nommé BARADINE BERDEI TARGUIO, Président de l’Organisation Tchadienne des Droit Humains (OTDH)

AZIZ Mahamat Saleh complète dans le communiqué  que les services de sécurité ont procédé à partir du 08 décembre à l’interpellation de ces personnes liées à cette tentative de déstabilisation des institutions de la république et ont effectué une saisine de matériels militaire et de transmission.

« A ce jour toutes les personnes interpellés dans le cadre de cette affaires ont été mises à la disposition de la police judiciaire et ont été auditionnés sur procès-verbaux réguliers avant d’être déférés au parquet d’instance de Ndjamena » situe-t-il.

AzIz Mahamat Saleh informe aussi qu’une information judiciaire a été ouverte contre ces personnes pour atteinte à l’ordre constitutionnel, association de malfaiteurs, détention illégal d’armes a feu et complicité.

« Le juge d’instruction en charge saisi à propos a procédé à leur inculpation conformément au réquisitoire introductif du procureur de la république en les plaçant sous mandat de dépôt et le procédure suit son cours pour que toute la lumière soit faite conformément aux textes de la république et situer les responsabilités » conclut- il

Le Tchadanthropus-tribune                                             

2354 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire