Le ministre de la Sécurité publique et de l’immigration, Mahamat Charfadine Margui à la tête d’une délégation, se trouve le 20 mars 2024 dans le village de Tileguey. Cette visite intervient suite au conflit intercommunautaire ayant fait plusieurs morts dans le village dans le département de Djourf Al Ammar, province du Ouaddai.

La mission, conduite par le ministre en charge de la Sécurité, a pour but de faire la lumière sur les malheureux événements qui ont endeuillé le village de Tileguey. La mission comprend le secrétaire d’État à la Justice et aux droits humains, Sitak Yombatinan Béni. Elle a rencontré les autorités locales et les responsables militaires pour mieux s’imprégner des réalités du terrain.

Selon les autorités locales, le conflit meurtrier a fait 42 morts et la grande partie de ce village incendié par des hommes armés. 175 personnes ayant participé directement sur la scène de crime sont arrêtées.

Pour Mahamat Charfaguine Margui, toutes les personnes impliquées dans « ces tueries de masses seront remises à la Justice pour que le droit soit dit ». Il a instruit pour que ledit village soit sécurisé et que les personnes ayant tout perdu soient convenablement assistées.

Pour rappel, 42 personnes ont été tuées dans des combats entre deux communautés, dans une région où s’affrontent régulièrement cultivateurs sédentaires et éleveurs nomades, ou d’autres groupes, pour des conflits fonciers. Ces genres d’affrontements très meurtriers sont récurrents dans l’est et le sud du Tchad.

Le Tchadanthropus-tribune avec le NDjampost

453 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire