Le Ministère de la Sécurité publique et de l’Immigration a annoncé le 13 février la libération de l’expatriée enlevée à Dono Manga. L’information a été rendue publique par le Ministère de la Sécurité.

L’opération de « grande envergure » lancée par le ministre de la Sécurité publique et de l’Immigration, Mahamat Charfadine Margui sur le  terrain  a donc porté ses fruits. Ce 13 février, l’otage polonais, médecin au district sanitaire de Dono Manga dans la Province de la Tandjilé, a retrouvé sa liberté. Elle est conduite vers la capitale N’Djamena, indique le ministère

Cette opération faut-il le préciser  a également abouti à la neutralisation des ravisseurs de la victime. Cette dernière a été enlevée le 8 février 2024 avec un collègue médecin qui a été libéré le même jour.

Le Tchadanthropus-tribune avec N’djam’post

447 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire