Le Président de la Transition, Mahamat Idriss Deby a dirigé une réunion de sécurité ce 28 février 2024 à N’Djaména. L’assemblée, comprenant des membres du gouvernement, du cabinet présidentiel, ainsi que des hauts responsables militaires, de la sécurité et de la justice, s’est focalisée sur la récente attaque des locaux de l’ANSE par des éléments du PSF.

Le Chef de l’État a vivement condamné l’acte et a souligné l’urgence d’appréhender les coupables. Il a rappelé que nul n’est au-dessus de la loi et a ordonné des fouilles généralisées dans la ville, à l’exception des individus bénéficiant d’une immunité légale. Il a fermement enjoint aux responsables de la sécurité nationale d’arrêter immédiatement les auteurs et complices de cette attaque contre les institutions de l’État, pour les traduire devant la justice sans délai.

Le Président a également mis en garde contre toute tentative de défier l’autorité de l’État, affirmant que personne, quel que soit son statut ou ses origines, ne peut agir impunément. Cette réunion, placée sous le signe de la sécurité nationale, a souligné l’engagement ferme du gouvernement à garantir la stabilité et la protection des citoyens.

Tchadanthropus-tribune

538 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire