Face à l’irresponsabilité de l’administration pénitentiaire de Cap Manuel, l’épouse de l’ex-président Hissein Habré démontre preuve à l’appui (fracture du bras) la non-assistance en danger par rapport à son mari.

Il faut le dire, que l’ex-président est un client dont la simple présence au sein de la prison dérange. Si l’occasion se présentait, il n’est pas impossible que la mafia qui l’ai mis là puisse le laisser mourir. Sinon comment comprendre que depuis son incarcération c’est uniquement sa famille à travers sa femme Raymonne Habré qui s’occupe et veuille sur les soins, les rendez-vous avec les médecins, alors que dans l’absolu toutes ces responsabilités incombent à l’administration pénitentiaire ?

Le président Hissein Habré devrait jouir d’un statut particulier du fait de son rang comme un ancien chef d’État. Ceux qui vocifèrent et veulent toujours en tirer profit sur ce qui est devenu le label Habré ne peuvent pas continuer de cette manière.

La République du Sénégal a une grande responsabilité dans cette affaire, et le président sénégalais Macky Sall doit en tirer toutes les conséquences. Un procès à charge a été fait avec tous les aspects d’injustices et de manquements. “Justice “ a été rendu aux victimes, mais pour le reste, Hissein Habré ne doit pas continuer à subir l’injustice au sein de la prison de Cap Manuel. Comme prisonnier, il a aussi des droits et ses gardes ont l’obligation de l’assister.

Encore, et encore, si l’irréparable est commis envers l’ex-président tchadien, Macky Sall sera tenu comme premier responsable.

Tchadanthropus-tribune

1293 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article