Mme Fatimé Raymonne Habré est revenue sur l’accident du président Habré, et les accusations du ministre de la Justice sénégalaise.

Acculée et ayant le dos au mur, l’administration pénitentiaire commence par comprendre difficilement ses agissements négatifs. Elle comprend que sa position est intenable. L’ex-président Habré est bel et bien malade avec le bras fracturé et sans aucune assistance médicale de la prison du Cap Manuel.

Soit, comme indiqué, on ne peut pas cacher les rayons du soleil avec une seule main.

Tchadanthropus-tribune

835 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article