La semaine dernière, l’invité Afrique de Christophe Boisbouvier, Cheikh Tidiane Gadio, a évoqué un « plan pour l’élimination d’Idriss Déby Itno ». L’ancien diplomate sénégalais a cité le groupe Wagner et des miliciens du maréchal Haftar dans la mort de l’ancien président tchadien. Sur quoi se base-t-il pour l’affirmer ? Ces propos peuvent-ils initier une nouvelle enquête indépendante ?

Jeudi dernier (25 mai 2023), l’invité Afrique de Christophe Boisbouvier, Cheick Tidiane Gadio a évoqué un « plan pour l’élimination d’Idriss Déby Itno ». L’ancien diplomate sénégalais a cité le groupe Wagner et des miliciens du maréchal Haftar dans la mort de l’ancien président tchadien.
Sur quoi se base-t-il pour affirmer ? Ces propos peuvent-ils initier une nouvelle enquête indépendante ?
Avec François Mazet, journaliste au service Afrique de RFI.

1898 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire