Le site Tchadanthropus a pris l’initiative d’attribuer la distinction de la femme de l’année 2020 pour l’exemple de combat qu’elle a mené pour sa famille dans un contexte plus que difficile.

Une femme tchadienne, intellectuelle qui a pris les devants face à une situation qui lui paraissait injuste et dans des circonstances complexes. Elle est restée authentique à son devoir d’épouse, de sœur et de mère, mixant le traditionnel de nos us et coutumes à la modernité d’aujourd’hui.

Le courage de son combat dans son ensemble en plus des sacrifices consentis permet d’attribuer cette distinction à Mme Fatimé Raymonne Habré.

Elle s’est illustrée durant toutes ces années à organiser d’abord la défense de son époux, le Président Hissein Habré. Dans ce combat, elle s’est engagée avec courage, détermination et conviction. Pendant de longues années, elle a dirigé l’équipe de défense et de la communication aux côtés du Président Habré.

C’est après l’arrestation du Président Habré qu’elle intervint dans les médias pour exprimer son indignation face à ce qui lui parait injuste et démesuré. Et elle continua en multipliant les émissions, les interviews, les chroniques et enfin, l’aboutissement d’un livre « Afrique Debout ». Elle dévoila une belle plume, des idées et des analyses pertinentes sur de nombreux sujets sur l’Afrique.

Malgré la haine et la violence déversées sur le Président Habré dans le cadre de cette Affaire Hissein Habré, les propos de son discours n’ont jamais été haineux ou violents.

C’est une femme tchadienne forgée et éduquée dans les principes et valeurs de notre culture. On peut regretter qu’aujourd’hui, malheureusement beaucoup de nos sœurs aient perdu leurs repères.

C’est une combattante, une vraie résistante qui a su faire face à cette importante coalition d’ONG, de multiples recrues, d’acteurs étatiques, dotés de moyens financiers importants sur de nombreuses années pour porter cette affaire politico judiciaire financière.

Elle a tracé sa voie, posant ses idées et exposant ses arguments sans insultes et avec beaucoup d’humilité.

De nombreuses personnes ont souligné sa fidélité, sa loyauté à son époux, le Président Habré dans cette épreuve difficile, injuste, et inqualifiable. Elle a aussi montré qu’elle était portée par un idéal pour la jeunesse africaine qu’elle exhorte à s’indigner sur la situation de nos pays d’Afrique pour s’engager résolument en politique.

La rédaction

Tchadanthropus-tribune

1143 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article