L’ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères Cheikh Tidiane Gadio a été inculpé par la justice américaine pour corruption. Il est accusé, avec un responsable d’une ONG basée à Hong-Kong et en Virginie, d’avoir corrompu de hauts responsables tchadiens et ougandais afin de favoriser une entreprise une entreprise pétrolière chinoise, indique une dépêche de l’AFP.

Les pots-de-vin représenteraient plusieurs millions de dollars selon le communiqué de la justice américaine repris par l’AFP.

Et ce serait le président du Tchad et le ministre ougandais des Affaires étrangères qui seraient directement en cause dans les pots-de-vin donnés pour favoriser cette entreprise chinoise.

Cheikh Tidiane Gadio a été arrêté vendredi, à New York, aux États-Unis. Une information qui n’était, jusque-là, pas connue au Sénégal. Il a d’ailleurs été présenté à un juge américain, le lendemain de son arrestation, samedi. « Des responsables au plus haut niveau, des gouvernements des deux pays sont soupçonnés d’avoir reçu des pots-de-vin », a indiqué le ministre adjoint de la Justice Kenneth Blanco, citant le président du Tchad et le ministre ougandais des Affaires étrangères sans communiquer leur nom.

Si les faits reprochés à Gadio sont avérés et que sa culpabilité reconnue, l’ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères risque plusieurs années de prison.

Tchadanthropus-tribune avec METRODAKAR

2610 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article