Fin mercredi dernier à N’Djamena de la deuxième session ordinaire du conseil économique social et culturel ouverte le 05 août sous le thème la relance de l’économie tchadienne post Covid 19.

Durant 2 semaines, les conseillers de la République ont eu des échanges avec les membres du gouvernement et des personnalités dans divers domaines. Les différentes recommandations adoptées lors des assises des conseillers de la République seront soumises au gouvernement et aux députés.

À la clôture des travaux, le président du conseil économique culturel et social, Abdelkerim Ahmadaye Bakhit a précisé que la pandémie du covid19 à cause d’innombrables problèmes socioéconomiques dans le monde entier.  Aussi, le Tchad, dit il est à un tournant décisif de son évolution sociopolitique à travers l’espoir que suscite la 4ème République à un besoin urgent d’inverser la spirale négative de son évolution économique.

Reste à savoir combien des échanges pareils ont eu lieu sans que le régime de Déby ne sache prévaloir les résultats des travaux qui lui ont été soumis ? Des ateliers et autres forums ont de tout temps eu lieu à N’Djamena sans le gouvernement ne puisse traduire dans les faits les diverses recommandations émises. Autant de publicité pour qu’à la fin que dalle.

Tchadanthropus-tribune

334 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article