Quelques heures après son arrivée dans le Sila, le Président de TRANSITION, Général MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO a eu une rencontre d’échanges avec les forces vives de la province cet après-midi. Des échanges qui ont porté sur l’évolution de la situation politique du pays, la sécurité à la frontière et la situation humanitaire née de l’afflux des réfugiés soudanais au Tchad. La situation sociale et économique dans le Sila au regard de nombreux projets a été également évoquée par le Chef de l’Etat.

 

La ferveur observée dans la matinée lors de l’accueil n’a pas faibli présageant la densité des échanges entre le Chef de l’Etat et la population de Dar Sila, pour lesquels deux heures d’horloge n’ont pas suffi pour évacuer l’ordre du jour.

 

« La population vous porte au cœur et elle vous accueille en fils et frère » dira le Gouverneur de la province, M. Ismael Yamouda Djorbo, à l’endroit du Président de Transition.

 

A cause de sa position géographique, la province de Sila est très souvent exposée aux menaces sécuritaires. Une menace que les forces de défense et de sécurité ont pu conjurer, se félicite le Gouverneur qui s’est fait le porte-parole de ses administrés. Il a relayé leurs doléances qui portent sur l’aménagement des routes qui desservent la province, la relance effective des travaux des projets implantés, l’électrification, la desserte en eau et la construction des infrastructures à vocation socioprofessionnelles et économiques.

 

Des sollicitations qui ont amené le Président de la République, Général MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO à reconnaitre les souffrances endurées par la population de Dar Sila qui est souvent coupée du reste du pays pendant des longs mois. Il entend prendre les mesures nécessaires pour le désenclavement qui sera fait à partir d’Abéché et du côté du Soudan dont la province est frontalière. En plus de la construction en cours de trois ponts, le Chef de l’Etat annonce l’entretien dès la fin de l’hivernage des pistes rurales en attendant le bitumage de l’axe Abéché-Goz-Béida dont les études seront réalisées incessamment.

 

La construction d’un hôpital provincial, celle d’un château d’eau de 500 m3, la réalisation de 68 pompes à motricité humaine, l’électrification via l’énergie solaire et la construction d’une maison des jeunes et une autre dédiée aux femmes à Goz-Béida sont au rang des annonces fortes du Président de la République qui compte relancer les nombreux chantiers aux arrêts. Des mesures dans le domaine de la sécurité sont également annoncées par le Président de Transition afin dit-il, de « renforcer la sécurité des populations et de leurs biens ». Il met cependant en garde ses compatriotes de Sila contre toute transposition du conflit soudanais et les a appelés à se souder pour aider le Gouvernement à leur venir en aide. Une aide qu’il juge pressante au regard du poids et de la pression exercée par la présence des réfugiés. La province compte déjà plus de 62 000 réfugiés auxquels s’ajoutent des nouveaux fuyant les violences dans leur pays.

 

Pour faire face à la situation humanitaire préoccupante, le Chef de l’Etat préconise un encadrement multiforme qui intègre à la fois les aspects humanitaires, sécuritaires et administratifs et lance un appel à la communauté internationale afin de venir en aide aux réfugiés mais également à la population hôte dont les moyens de subsistance s’amenuisent au fur et à mesure. (Source Présidence)

 

Le Tchadanthropus-tribune

1787 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire