Selon nos informations, la grève continue des enseignants a une répercussion sur l’année académique des élèves. C’est ainsi que les élèves du lycée de la liberté ont pris l’initiative de sortir manifester ce lundi 18 janvier 2021.

Cette manifestation a été dispersée par la police qui ne voit pas d’un bon œil l’attroupement des élèves dans cette période de tension continue.

Les élèves du second cycle du Lycée de la liberté ont organisé une manifestation pour protester contre l’absence des enseignants suite à la grève générale de la plateforme syndicale revendicative lancée le 11 janvier dernier sur toute l’étendue du territoire national pour non-respect de deux points de l’accord du 09 janvier 2020 avec le gouvernement tchadien.

Lundi dans la matinée, des élèves du second cycle du lycée de la Liberté dans la commune du 4e arrondissement étaient venus faire cours conformément au décret portant allègement des mesures restrictives, et ils se sont retrouvés dans la cour de l’école sans aucun enseignant. Il leur a été signifié que les établissements scolaires sont certes rouverts, mais les enseignants sont en grève. Aussitôt, certains élèves enfourchent leurs motos, sifflets à la bouche et foncent vers les différents établissements scolaires privés de la capitale qui font cour pour les perturber. Ils commencent par bruler des pneus dans les artères pour bloquer la circulation.

Cette situation doit au plus vite changer, car nos jeunes élèves subissent un retard sans précédent dans leur cursus.

Tchadanthropus-tribune

538 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire