Les calvaires des jeunes filles-mères et les difficultés de leurs scolarisations au Tchad avec l’hypocrisie des organisations qui cherchent leurs intérêts au détriment des droits de la jeune fille.

 

Tchadanthropus-tribune avec Ahamat Haroun Larry

465 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire