L’initiative pour la démarcation des jeunes de la politique “négationniste” a tenu le 30 juin 2021, un point de presse à la radio FM Liberté, pour une déclaration solidaire des jeunes, face à la situation sociopolitique qui prévaut au Tchad. Le coordonnateur de l’initiative pour la démocratisation des jeunes de la politique “négationniste”, Mbailassem Mairo Casimir a, au nom de ses camarades, dénoncé dans un esprit d’amertume et de regret, le caractère “malsain et irresponsable des politiques dans un contexte aussi décisif à la refondation de notre pays”.

Selon lui, l’inclusion de la jeunesse comme l’instrument des diverses réclamations des politiques, ainsi que les conséquences et ramifications, constituent des graves atteintes à ses droits et libertés consacrés par les législations internationales et particulièrement celles du Tchad. Il ajoute que les évènements successifs précédents ont montré la force de la jeunesse, pour la stabilité et la cohésion sociale. “Les leaders politiques, tant de l’opposition que du gouvernement, en ont tiré profit pour servir leurs intérêts. Cette situation n’a pas servi la jeunesse, malgré qu’elle fût au centre des réclamations sans sérieux retour à sa cause”, déplore Mbailassem Mairo Casimir.

Il précise que la jeunesse tchadienne n’est ni un objet, moins encore un instrument à des fins politiques. “À cet égard, la considération vis-à-vis de la jeunesse dans le sens de la politique doit être redéfinie. Car cela n’est guère responsable et ne profite pas à notre nation, pire encore, c’est un précipice vers l’abîme du sous-développement”. Les jeunes de l’initiative expriment leur indignation vis-à-vis du comportement des politiques tchadiens, qui n’a de sens que pour servir l’intérêt égoïste des individus, de quoi mettre à mal la cohésion sociale et la cohabitation pacifique. Ils expliquent ne pas être des contestataires systématiques (rebelles) et encore moins des approbateurs automatiques, mais mettent en garde, tout esprit malsain qui au dépend des intérêts égoïstes, se permettra de prendre la jeunesse tchadienne comme instrument ou objet de réclamation.

L’initiative pour la démarcation des jeunes appelle solennellement la jeunesse tchadienne dans son ensemble à observer un temps mort et à ne pas accompagner toute initiative déstabilisatrice pouvant mettre à mal ses intérêts présents et futurs. Un mouvement citoyen sera constitué prochainement avec pour but de défendre et sauvegarder les intérêts supérieurs de la jeunesse.

Tchadanthropus-tribune

215 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire