Depuis quelques jours, des personnes mal-intentionnées sur les réseaux sociaux s’agitent dans le mensonge total, ces inventeurs de tous les milieux affirment que Dr Mahamat Ali Bolti, directeur médical à l’hôpital «La Renaissance» a été tabassé par un de ses collègues, en la personne Dr Djiddi Ali Sougoudi, l’ancien secrétaire d’État à la Santé, et que cela se serait passé dans son bureau.

Cette affirmation mensongère est démentie formellement par ledit Dr Bolti. « Il m’a insulté…il m’a menacé mais il n’y a pas eu de contact physique. Son intention serait peut-être de m’intimider, mais aucune réponse de ma part », affirme Dr Bolti. Aucune raison valable n’a été étayée jusqu’à là par les deux parties

Le ministère de la Santé publique et l’Ordre national des médecins sont informés pour décider de sanctions disciplinaires envers les deux supposés fauteurs de troubles.

Tchadanthropus-tribune

2502 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire