Dans les lieux de cultes, les salles de classe, sur la voie publique, au volant de la moto ou à voiture, les yeux sont de plus en plus fixés sur l’écran de téléphone, consultant la boîte à messagerie, la page Facebook ou le compte WhatsApp.

« La jeunesse d’aujourd’hui a la tête trop baissée, ce qui l’empêche de contempler la beauté du ciel », souligne Jean Asra. L’utilisation de téléphone portable comme moyen de communication devient une occupation majeure dans le milieu jeune. Parfois, dans une même pièce, enfant, papa et maman, chacun fixe son regard sur son téléphone, dans un silence de mort.

« Comment les jeunes arrivent-ils à avoir des téléphones de haute gamme, bien que ceux-là n’ont pas de revenus ? », s’interroge Nadjikoss Joël, surveillant national de la jeunesse des Églises Évangéliques des Frères, du district de Ndjamena. Une question face à laquelle beaucoup de parents se muent dans le silence. C’est une question de « business », disent certains.

L’on parle d’une génération connectée, où toutes les informations passent par les réseaux sociaux. Malheureusement, la folie des téléphones portables devient difficile à décrire. Selon Annie, femme mariée et mère de 3 enfants, il est difficile de laisser le téléphone loin de soi, même à la cuisine. Plus ce moyen de communication devient un ami, plus il éloigne le jeune de son prochain.

Aujourd’hui, certaines personnes ont pour ami leur téléphone avec différentes applications, souligne Mamouth, jeune mécanicien qui après son job, s’enferme dans sa chambre. De plus en plus, le téléphone fait perdre du temps à certains jeunes qui passent la moitié de leur journée à jouer au Ludo. Selon Nodjilaou, enseignant de philosophie, « la technologie n’est pas mauvaise. Mais aujourd’hui, il faut que l’utilisation du téléphone soit réglementée.

Sinon, la jeunesse actuelle mène une vie de dépendance au téléphone », explique-t-il. La jeunesse doit savoir gérer son temps. Car il faut qu’il y ait du temps pour accorder un repos à son téléphone. « Être en contact en tout temps, avec la lumière de l’écran de téléphone, peut causer la myopie », souligne Djimrabé Bonheur, membre du corps soignant.

Quel que soit son côté négatif, le téléphone demeure un moyen de communication très efficace. Le plus important, c’est de l’utiliser avec modération.

Source : Alwihda info

866 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire