La plateforme « Vivons tous ensemble » a installé, mercredi, à N’Djaména, ses porteurs de paix. C’était en présence de plusieurs leaders.

C’est une centaine de jeunes ambassadeurs de la paix, désignés « porteurs de paix » qui ont été installés pour promouvoir la paix et le vivre-ensemble dans leurs différentes communes et quartiers. Leur mission, combattre toutes les formes de division, toute tentative de haine, en soutenant les efforts des autorités religieuses et des communautés impliquées dans la construction de la paix et la promotion du dialogue interreligieux au Tchad.

 

En mettant en place une telle initiative, la plateforme « Vivons tous ensemble » se donne la responsabilité d’informer la jeunesse tchadienne sur les enjeux du développement et l’importance d’agir pour un Tchad uni et solide.

 

Le président du Conseil national de la Jeunesse du Tchad, Abakar Al-Amine Dangaya convaincu du rôle prépondérant de la jeunesse dans la consolidation de la paix, appelle cette dernière à transmettre le message de paix dans leurs arrondissements respectifs.

 

Au-delà, la coordinatrice de la plateforme « Vivons tous ensemble », Fatimé Boukar Kossei souhaite voir les jeunes porteurs de paix faire face aux manipulations politiques visant à provoquer la guerre et à dresser les uns contre les autres.

 

« Allez partout, dans les quartiers, les carrés, pour conscientiser, éduquer et influencer des comportements », a-t-elle envoyé en mission les « porteurs de paix>>

 

Le Tchadanthropus-tribune avec Tchad info 

1418 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire