D’après nos informations, le général Taher Erda, un officier de haut rang aujourd’hui DG de la DGSSIE (garde présidentielle) a été la truffe d’un brigand et voleur répondant au nom de Souleyman Bachar.

D’après nos sources, ce Souleyman Bachar a vendu un terrain qui ne lui appartient pas au général Taher Erda en falsifiant les documents.

Ce terrain qui appartient à Béchir Hissein Habré est situé au quartier ROGUÉ Résidentiel section 1 îlot 37 lots 5.

Aussitôt la justice fut saisie, et le général Taher Erda a été averti par un huissier de justice venu lui signifier que ce terrain appartient à la personne ci-haut citée et que toute entreprise de corruption devrait cesser.

Mais selon les mêmes sources, le général Taher Erda ne respecterait pas les injonctions de la justice qui lui obtempère d’arrêter toute œuvre de construction sur ce terrain qui s’avère litigieux. Cette ordonnance de justice fut signifiée à Mr Erda le mardi 25 janvier 2022, mais jusqu’à ce jeudi 27 janvier 2022, les ouvriers qui travaillent sur ce chantier n’ont arrêté leurs travaux.

Avant de procéder à l’achat d’un terrain, ou d’une maison, toute personne doit recueillir toutes les informations nécessaires afin de ne pas se retrouver en situation de litiges.

En sa qualité d’officier de haut rang, et de surcroît DG de la DGSSIE, Taher Erda doit respecter les ordonnances de la justice, arrêter les travaux sur le chantier, et procéder à demander à la justice de rétablir les faits.

Mais continuer manu militari à faire un passage en force peut être interprété aux yeux de l’opinion nationale et internationale comme un comportement irrationnel et injuste.

Tchadanthropus-tribune

1612 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire