Le gouverneur de l’État du Darfour-Ouest, Mohammed Abdalla al-Douma, a mis en cause dimanche des hommes armés qui seraient notamment venus du Tchad suite aux violences meurtrières à El-Geneina.

“Les groupes armés qui ont provoqué le chaos dans l’État sont venus du centre et du sud du Darfour et du Tchad”, a-t-il déclaré sur Al Jazeera.

Le Tchad ne s’est pas encore exprimé sur ces affirmations. Le chef de l’État Idriss Deby a reçu samedi le vice-président du Conseil souverain de transition du Soudan à N’Djamena. La sécurité transfrontralière a été évoquée au cours de l’audience.

La commission des médecins du Darfour-Ouest a annoncé dimanche que le bilan est passé à 83 morts et 160 blessés.

Les violences ont dégénéré vendredi suite à une dispute mortelle entre deux personnes. Elles se sont ensuite généralisées en affrontements intercommunautaires dans toute la zone.

Le Conseil de sécurité et de défense soudanais a décidé de créer une commission pour enquêter sur les événements d’El Geneina. Il a annoncé l’envoi de renforts  pour sécuriser les citoyens et protéger les installations vitales.

Tchadanthropus-tribune avec Alwihda Info

993 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire