Tous les Tchadiens connaissent la stratégie de terre brulée que fait le régime MPS depuis des années. C’est en créant l’insécurité que le régime d’Idriss Déby fait reculer les organisations occidentales en faisant croire qu’il est le seul rempart contre celle-ci. Depuis quelques jours, le régime Déby avait réaménagé son dispositif militaire aux nord et nord-est du pays.

Cette transhumance militaire avait donné l’occasion aux chefs militaires de son clan d’arraisonner les tribus arabes établies le long de la frontière entre le Tchad et le Soudan. D’abord, il faut le dire que les deux tribus respectivement se volent des chameaux, ce qui a exacerber profondement les tension entre les deux communautés. Dans ce conflit, les Zaghawa avaient au départ volé les chameaux des arabes, ensuite dernièrement les arabes ont rendu la pareille. Dans la poursuite des arabes par les zaghawa, les arabes leur ont tendu une ambuscade, c’est ce qui a causé la mort de plusieurs d’entre eux. Furieux ceux ci organisent la riposte. Il reprochent au pouvoir tchadien de les désarmer, alors qu’Oumar Al Bachir arme les arabes de l’autre côté.

Les tribus arabes se trouvent dépossédées de leurs chameaux. Dans l’opération de vol de grande envergure, hormis de simples militaires, 2 généraux de l’armée tchadienne sont de l’expédition.

La bataille entre les deux groupes a fait plusieurs morts de part et d’autre, les informations envoyées par nos correspondants affirment la mort de plus de 25 morts cotée militaires tchadiens dont 2 généraux et 09 tués côté arabe. À l’heure où nous mettons ce papier en ligne, plusieurs observateurs font l’état de forte concentration des hommes en armes côté frontière tchadienne et une forte concentration des Arabes Janjawid côté frontière soudanaise. La tension est à son comble… À suivre.

 

Les messages audios des Zaghawa et Arabes par rapport au conflit à la frontière Tchad & Soudan.

 

Tchadanthropus-tribune

2065 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article