Le 23 août dernier, des Tchadiens ressortissants des frontières Tchad-Soudan auraient réussi à assassiner un officier (Hamad Abdellah Damane) des forces (Janjawid) du général soudanais Himiti, et se seraient enfuis vers le Tchad par la frontière Adré. Cet incident aurait causé un problème sérieux au sein des forces de Himiti qui se sont regroupées sur l’axe Adré en menaçant de traverser la frontière si les assassins en question proches du régime tchadien ne sont pas été livré. La tension est restée vive jusqu’à la fin de ce weekend où un compromis allait être trouvé avec la partie tchadienne. Cet incident ne fera que raviver les tensions intercommunautaires dans la sous-région, où certaines communautés pensent avoir le droit de vie et de mort sur d’autres… Nous reviendrons.

 

Tchadanthropus-tribune.

1648 Vues

  • areter de pousser les enfant d autrui d aller mourir pr rien vs etes dans vos bureau et vs ecrivez

    Commentaire par DOBEI le 28 août 2017 à 11 h 30 min