Depuis fort longtemps, le conflit inter communautaire fait rage à la frontière entre le Tchad et le Soudan. Les antagonismes des tribus posent de vrais problèmes pour les deux gouvernements (Tchad/Soudan). Dernièrement, des conflits arrimés aux vols de bétails (dromadaires) ont causé plusieurs morts d’hommes entre des tribus arabes et Zaghawa. La tension est à son comble et irrite les deux régimes d’État. À suivre la chaine de télévision soudanaise S 24, le gouvernement soudanais aurait ordonné à toutes les tribus limitrophes des frontières entre les deux pays de procéder aux désarmements de leurs hommes. Samedi dernier, plus de 2000 véhicules armés appartenant aux diverses tribus se sont convergés vers la ville soudanaise d’El-Fasher, probablement pour un désarmement. Mais la même source émet un doute quant au succès de l’opération pour apaiser la tension à la frontière. La question reste posée, si du côté soudanais le régime de Oumar El-Béchir désarme les hommes, est que ce sera pareil du côté tchadien ? Si les autres sont désarmés et subissent des attaques, quelles seront les conséquences plus tard ? Il est temps que les gouvernements de deux régimes procèdent à régler définitivement ces conflits qui risqueraient de prendre une autre dimension, si les choses sont laissées en l’État… À suivre.

 

Tchadanthropus-tribune

2277 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article