Tchadanthropus-tribune a reçu une correspondance du directeur général du ministère de la promotion des jeunes, des Sports et de l’Emploi. Cette lettre a été écrite par le ministre via son DG au Président de la fédération d’athlétisme.

En notre sens, s’il y a une véritable crise au sein du sport tchadien c’est le football qui est une discipline reine, et que tout le monde a décrié les maux.

Pourquoi le ministre Mahamat Nassour Abdoulaye n’écrit pas au Président de la fédération tchadienne de football pour lui demander de démissionner ou d’organiser une assemblée générale. Est-ce que c’est parce que c’est son cousin ? Nous sommes le seul pays en Afrique où le football en dépit des moyens mis à sa disposition, n’a produit aucun résultat tangible à cause des magouilles que l’équipe dirigeante de la fédération. Chaque année, ils se partagent l’argent que la FIFA met à la disposition de la fédération tchadienne, en plus de la subvention de l’État. Si l’intention du ministre est donner un coup de pied au sport tchadien il doit également interpeller son cousin de la fédération tchadienne de football qui s’éternise à la tête de la fédération sans aucun résultat.

Les deux poids, deux mesures doivent disparaître pour laisser place à la bonne direction des affaires. Au moins dans l’athlétisme, des athlètes singuliers font l’effort d’aller par leur propre moyen pour représenter le Tchad, même si les résultats ne sont pas probants. Ils se démènent pour faire des efforts plus que louables. À la fédération de football, les malversations sont criantes. Les gens sont là, entre barbichettes, lunettes et comptes en banque garnis alors que l’équipe nationale n’est pas mise dans les conditions pour faire les compétitions. Ceux qui sont responsables de la fédération de football font de celle-ci leur vache laitière. S’il y a un ministre qui se respecte, qu’il aille mettre cette fédération de football sur les rails. C’est bien par là qu’il faudrait commencer. Il ne sert à rien de se chercher d’autres boucs émissaires.

 

Tchadanthropus-tribune

881 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article