Dans une conférence de presse organisée par la Fédération tchadienne de football association (FTFA) le 20 novembre, le président Moctar Mahamoud Hamid a révélé que les déplacements de l’équipe nationale pour des matchs amicaux sont quasiment inenvisageables.

« On ne peut pas faire un simple match amical à l’extérieur pour évaluer nos joueurs », souligne Moctar Mahamoud Hamid, président de la FTFA. Cela n’est pas une mince affaire, « pour faire déplacer l’équipe nationale en Guinée pour un match, ça coûterait à peu près 80 millions », or que « les gens faisaient des déplacements un peu partout pour des matchs avant de venir jouer avec nous ». Donc, si la FTFA « ne déplace pas l’équipe pour des matchs amicaux, cela est dû au manque de subventions », affirme-t-il.

Selon lui, « l’État est libre » mais une fédération c’est une simple association. « Laissons de côté les différends entre le ministère en charge des sports et la FTFA. L’État peut ne pas donner ses subventions directement à la fédération. Il devrait poser la question des manques de l’équipe pour ses matchs internes ou externes et prendre en charge », estime le président de la FTFA.

Moctar prend l’exemple des crampons, des maillots, des logements, des nourritures, des billets d’avion, des entraîneurs, des sélections, etc. Il exhorte le gouvernement à investir dans les équipes nationales.

« L’État doit investir dans les sports comme tout autre entreprise en vue de les révéler et leur permettre de se prendre en charge », conclut-il.

 

Tchadanthropus-tribune avec Alwihda Info

190 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire