Suite trois de notre enquête sur la gestion de la STE. La STE a nettement régressé depuis 2015, les raisons sont simples :

– les cadres doutent de la volonté de Madame Koubra Hisseine Itno à sauvegarder l’équilibre financier de l’entreprise ;
– les marchés attribués sans respect des textes en vigueur comme nous l’avons signalé dans nos précédentes publications ;
– des achats des matériels sans considération des besoins réels de la société. Il s’agit des achats des matériels en quantité astronomique à un prix exorbitant et de qualité médiocre qui font perdre à la Société beaucoup des ressources financières ;
– établissements bénéficiaires des marchés des fournitures tels que : IZIROU,

WADI DINEGA, ETS WADI TOUNISS BUSINESS et ABOUMOUMINE à hauteur d’un montant cumulé de 5 492 999 338 FCFA ;Bref, prenons l’exemple de l’entreprise ETS WADI TOUNISS BUSINESS (voir l’attestation ci-joint) créée en 2015 et sans expérience dans le domaine a bénéfice des contrats de marché de plus d’un milliard. Et elle est payé généralement en contractant des avances auprès des banques surtout la BCC ou tous les comptes de la société sont au rouge. Nous appelons très franchement ce jeune homme qui a servi comme passoire aux vols de venir nous indiquer le siège de son entreprise et en même temps nous présenter les reçus de paiement des taxes de l’État s’il en détient ! Nous sommes ouverts au débat s’il se sent lésé, qu’il vienne dénoncer sur cette tribune de Tchadanthropus. Certes il est le premier à être appelé à venir se justifier mais il ne sera pas le dernier, d’autres suivront…

Une anecdote : La STE est gérée comme une épicerie familiale prenons comme exemple les véhicules de la société.

Son Véhicule de fonction Prado immatriculé 18C9415C de la DGA quand elle était nommée, elle l’a été reformé et ne fait plus partir du parc auto de la STE. Un autre véhicule de même acquis en 2017 au prix exorbitant de 54 900 000 a été reformé. Un autre Véhicule de marque Hilux plus chauffeur sont à la disposition de sa mère. Ce sont des informations très facilement vérifiable.

 

Suite trois de notre enquête sur la gestion de la STE
Notre enquête d’aujourd’hui vise l’entreprise ETS WADI TOUNIS BUSINESS pour prouver à nos détracteurs que notre enquête ne souffre d’aucun mensonge. Cette entreprise a bénéficié des paiements des marchés à hauteur de 1 035 122 600 FCFA en une année sans appel d’offre. Ce n’est qu’un exemple à titre illustratif, toutes les autres entreprises avaient bénéficié autant.

L’entreprise ÉTS WADI TOUNISS BUSINESS (voir l’attestation ci-jointe) créée en 2015 par un certain Ali Idriss Hassan et sans expériences antérieures dans le domaine a bénéfice des contrats de marché de plus d’un milliard. Et elle est payée généralement en contractant des avances auprès des banques, surtout la BCC ou tous les comptes de la société sont au rouge. Nous appelons très franchement ce jeune homme qui a servi comme passoire aux vols de venir nous indiquer le siège de son entreprise et en même temps nous présenter les reçus des versements des taxes à l’État s’il en détient un ! Nous sommes ouverts au débat, s’il se sent lésé, qu’il vienne dénoncer sur cette tribune de Tchadanthropus. Certes il est le premier à être appelé à venir se justifier, mais il ne sera pas le dernier, d’autres suivront… Il fait que les Tchadiennes et les Tchadiens sachent que nous n’avons aucune haine envers Madame Koubra Hissein Itno. D’ailleurs, Tchad investigation, notre plateforme d’alerte aux vols des deniers publics, l’avait saisi, il y’a plus d’une année pour l’informer de notre démarche d’investigation sur sa gestion de la STÉ et de ce que nous lui reprochons, mais elle nous a tout simplement ignorés. Vu le délai d’attente passé, nous sommes obligés de nous tourner vers l’opinion publique.

Merci à tous qui ont apporté leurs témoignages et nous sommes joignable sur tchad_investigation@yahoo.fr.
Nous y reviendrons plus tard sur les liens de cette dame avec la presse nationale et du traitement de faveur qu’elle bénéficie de ces derniers.

Pour le moment nous demandons de bien vouloir publier l’article sur ETS WADI TOUNIS.

Nous y reviendrons dans un notre article le volet concernant la réforme des véhicules au profit de sa famille.

Correspondance particulière d’investigation

 

dettes-marchés-et-contrats DGI-2017_SITUATION_PAIEMENTS_ENTREPRISES_DGA wadi-Tounis-Business (1)

 Tchadanthropus-tribune

637 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire