Le processus de reconstruction dans la ville d’Abeché, dans le cadre de la lutte contre les consommateurs et les établissements illégaux menée par certains habitants. Pendant ce temps, la Société Tchadienne des Eaux (STE) œuvre pour permettre le démantèlement des équipements frauduleux, à travers 2 500 concessions révélées aujourd’hui par les autorités. En plus, 160 inhibiteurs installés pour le pompage illégal d’eau et 109 compteurs trafiqués ont été découverts, ainsi que jusqu’à 500 mètres cubes destinés au stockage de l’eau courante.

La Directrice générale de la Société Tchadienne des Eaux a exprimé sa profonde gratitude au gouverneur Bachar Ali Souleyman, pour ses efforts pour parvenir à cet important résultat. Elle a confirmé que ce processus se poursuivra dans les semaines à venir.

Notant qu’ils ont pris des décisions pour éliminer ces pratiques frauduleuses et assurer une gestion juste et légale des ressources en eau, la Directrice générale a souligné l’importance de ces mesures en vue de préserver les ressources naturelles et a appelé la population, solidaire du Comité, à coopérer pour lutter contre toutes les activités suspectes afin d’améliorer l’efficacité du travail de l’entreprise.

Tchadanthropus-Tribune avec MNR

260 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire