La Constitution de 2005, ce n’est pas moi, c’est la France. La Constitution de 2018, ce n’est pas moi, c’est les gens du Forum. La phrase typique d’un Président de tout et responsable de rien qui a fait du poncepilatisme son mode opératoire.

En 2005, dit-il, en tant que soldat j’avais donné ma “parole d’honneur” de quitter le pouvoir mais la France m’a obligé à rester en changeant la Constitution. Il était alors Général-Président. En 2018, en tant que garant de l’unité, j’ai quand même signé les yeux fermés la nouvelle Constitution discriminatoire qui catégorise les Tchadiens en fonction de leur foi et qui exclut 80% de la population des choix stratégiques du pays sans en connaître le contenu. C’est les gens du forum, pas moi, ajoute-t-il. Quand un chef d’Etat Général n’a pas de parole d’honneur, avoue sa haute trahison, cautionne et signe les yeux fermés une politique discriminatoire et d’exclusion, à quelle dignité peut-on l’élever comme Maréchal en toute sincérité ? Le Tchad n’a pas besoin de Président Poncepilate et irresponsable qui prône une politique d’exclusion avouée et entérinée dans la Constitution du Tchad et vient servir le discours hypocrite du vivre-ensemble basé sur l’injustice. Je vous l’avais dit, ils ne croient ni à la Justice comme colonne vertébrale et boussole, ni au vivre-ensemble qu’ils chantent sans conviction à longueur de journée. Parcequ’ils ont eux-mêmes perdu la dignité et fierté, car sans parole d’honneur, il ne leur reste qu’à se retirer, se reposer et permettre l’alternance dans ce pays pour le porter à une autre échelle de son développement, car ils ont fait perdre aux Tchadiens l’essentiel de leur dignité en les laissant sans eau, sans électricité, sans toit descent, dans les innondations et sans emplois dignes. Peut-on être élevé à la dignité quand on a laissé son peuple dans l’indignité de la misère ? Ils ont encore le temps pour se repentir devant l’autel de la Justice républicaine. Les Tchadiens, vous savez à quoi vous en tenir avec des dirigeants pareils et vous avez le droit, par fidélité à notre Hymne national, de convoquer le Courage pour la Résistance. La #Résistance pour la #Justice. La Résistance pour la #Liberté. La Résistance pour le #Dialogue sincère entre toutes les intelligences de notre pays afin de dessiner un nouveau Tchad juste pour tous. Le combat devant nous est donc un combat de dignité et de justice et ne vous laissez pas distraire.

Suivez l’intégralité de notre message ici :

Transformateur Masra Succès

3190 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article