À N’Djamena plusieurs dignitaires et notables du Ouaddaï ont de manière unanime et après une pétition recueillant 41 513 signataires, désignée Youssouf Mahamat Saleh Ali Silek de prendre les rênes du royaume du Ouaddaï. Youssouf Mahamat Saleh Ali Silek descend directement du sultan Ali Silek qui a une époque régner dans le grand Ouaddaï.

Youssouf Mahamat Saleh Ali Silek est un cadre et actuellement directeur à la chambre du commerce de N’Djamena.

Comme l’assemblée de N’Djamena, il en fut de même à Abéché. La grande famille Ourada entra en conclave et fini après plusieurs jours par designer Yacoub Saleh Ourada, cadre à l’inspection générale d’état.

Les deux familles issues du sultanat du Ouaddaï se retrouveront et avec leurs sages, iront désigner le futur sultan issu de la droite lignée des sultans du grand Ouaddaï qui ont vécu pendant plus de 419 ans.

L’histoire, la vraie, s’écrit toujours avec les facteurs authentiques. L’usurpateur sera toujours comme l’ombre d’une journée. Il part avec le flanc du soleil.  

Tchadanthropus-tribune

1616 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article