Saleh Hamit Heguera est-il un diplomate hors pair ou bien fait-il peur au régime à travers ses entrées ? Plusieurs faits lui ont été reprochés et pourtant il n’est jamais inquiété ou interpelé.

 

En Égypte il s’est battu avec un diplomate à cause de l’argent. En Algérie, les étudiants qui ont eu affaire avec lui en garde jusqu’à aujourd’hui des mauvais souvenirs puisqu’il a dilapidé leurs bourses d’études (43 mille euros), puis s’est attaqué à une enveloppe qu’Idriss Déby leur a remise lors de son passage. L’affaire de la bagarre avec les étudiants été médiatisée par les mêmes étudiants dans les réseaux sociaux. En Libye il a empoché l’argent des militaires blessés de guerre. Et actuellement au Soudan, il a maille à s’entendre avec tous les payeurs que l’état lui met à disposition. Amine Naffa a payé de sa personne pour les 135 millions de FCFA alloués au parc automobile de l’ambassade. Mr Saleh Hamit Heguera veut une gestion opaque sans forme de procédure. La rédaction avait relevé ces faits dans un article le 24 mars 2017. Saleh Hamit Heguera a fini par utiliser l’argent sans l’avis du payeur qui attendait le passage du contrôle envoyé depuis N’Djamena. Amine Naffa fut renvoyé de Khartoum à N’Djamena. 2 véhicules de seconde main ont été achetés par Heguera en personne. Aucune justification n’a été faite au nouveau payeur. D’ailleurs selon nos informations actuelles, les deux véhicules ont été depuis lors reformés pour le nouveau payeur et l’ambassadeur Heguera. Pendant ces moments de disettes financières, les recettes de l’ambassade sont gérées par l’ambassadeur à sa guise. En pareille circonstance la commission de contrôle du ministère des Affaires étrangères devrait faire son investigation quid des avenants propres à sa personne. Qu’on aille consulter les réseaux sociaux soudanais pour se faire une idée sur le diplomate qui devrait embellir l’image du Tchad au lieu de la ternir. Ce que ces réseaux racontent sur un incident passé dans la ville d’Al-Fasher est indigne d’un ambassadeur représentant notre pays. La question reste toujours d’actualité… Saleh Hamit Heguera est-il intouchable, ou fait-il peur à son exécutif ?

Tchadanthropus-tribune

1686 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article