7 jours déjà, plusieurs fonctionnaires tchadiens de confession musulmane observent un Jeûn et des prières pour conjurer le sort qui s’abat sur eux. Ils Jeûnent en priant Dieu pour qu’un changement ait lieu au Tchad. D’après nos informations, après leur rencontre avec Idriss Déby et la réunion à la bourse de travail avec leurs militants, les leaders ont mesuré la position des leurs, et ont décidé de poursuivre la grève illimitée jusqu’à nouvel ordre. Un citoyen sortant de la mosquée non loin du quartier dit “Mardjan Daffack“ affirme à la rédaction que les travailleurs ont décidé de Jeûner en faisant la prière jusqu’à 20 jours pour demandé à Dieu que le calvaire qui s’abat en eux change, que le pouvoir change de main. Une décision saluée par plusieurs compatriotes, alors que d’autres disent que c’est la seule chose à faire dans l’impuissance à faire face au régime d’Idriss Déby. “Il n’y a plus d’hommes capables, plus d’oppositions crédibles, personne en qui compter pour faire face à Idriss Déby et la répression de son pouvoir. Des aveux d’impuissance qui sonnent comme un glas. Dieu est grand, et c’est en lui que les tchadiens confient leur sort. Pourtant, un fonctionnaire du protocole affirme sous anonymat que le président tchadien aurait affirmé “ Après mon retour d’Amdjaress, je verrais qui ou quel fonctionnaire qui va s’absenter “ – Koulap dol da, bidin lihigakoum – Ce dimanche en fin d’après-midi, Idriss Déby et son épouse Hinda se sont envolés pour Amdjaress pour le folklore du Sahara et quelques jours de repos. Un voyage sous murmure de remaniement au gouvernement avec le scalpe du ministre délégué à la Défense Bichara Issa Djadallah. Vivement son retour et bravo – courage aux travailleurs tchadiens.

Tchadanthropus-tribune.

3472 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article