Selon une correspondance parvenue hier tard à la rédaction, il est signalé qu’un jeune citoyen de la ville de Kélo transportant de l’engrais a été chargé par une patrouille des Douanes, cabossant sa moto, grièvement blessée et laissée pour morte. Les habitants présents non loin des faits sont venus secourir le jeune blessé qui a rendu l’âme une fois arrivée au dispensaire le plus proche. Face à cette injustice, la population locale s’est rassemblée, et s’est rendus dans les locaux des Douanes, où tout a été incendié, menaçant d’aller mettre le feu sur les bâtiments publics de la ville. Les habitants de la localité de Béré affirment leur ras-le-bol face à de service dépendant de l’État qui ne respectent pas le citoyen. Pourquoi ne pas relever les plaques d’immatriculation de la moto et aller doucement appréhender l’accusé ? Pourquoi poursuivre un citoyen au prétexte qu’il est un fraudeur alors que la personne décédée n’avait que sur lui des engrais ? Ailleurs, les agents de l’État respectent le citoyen, car c’est grâce à la population que plusieurs services sont érigés. Montrer coûte que coûte la force pour sévir ne fait qu’orienter la colère du peuple qui finit par se désolidariser de ses gouvernants. Il ne faut pas l’oublier c’est grâce aux citoyens que les corps sont entretenus.

Tchadanthropus-tribune

2436 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article