La CASAC, la coalition des Associations de la Société Civile pour l’Action Citoyenne, constate avec beaucoup d’amertume les gesticulations des certains individus, des pseudos chefs de minuscule partis politiques, des prétendus responsables de l’organisation de la société civile affiliées à des mouvements armés, et des personnes en mal de popularité, s’agitent depuis quelques jours à organiser un soi-disant « Forum Citoyen », genre un contre forum du 2ème Forum National Inclusif ayant regroupé toutes les forces vives de la Nation et ayant débouché sur des pertinentes résolutions qui seront intégrées dans la Loi Fondamentale, qui est la Constitution.

Le processus de Constitutionnalisation de ces résolutions est en cours à l’Assemblée Nationale. Alors, pourquoi un contre forum ? Quel est l’objectif de ce forum ? A qui remettra-t-on les conclusions issues de ce forum ? Qui traduira dans les faits les différentes décisions prises ? Il y a La vraie intention des organisateurs de ce forum dite citoyen est ailleurs.
Par conséquent, la CASAC appelle le Gouvernement à prendre ses responsabilités. Je dis bien ses responsabilités. Le Tchad est un pays démocratique. Mais cette démocratie n’est pas un synonyme de désordre. Ces hors-la-loi doivent être appréhendés, traqués et traduit. Nous devons préserver les acquis que nous avons aujourd’hui. Notre pays le Tchad aspirent depuis une décennie à la paix, et il devenait alors conséquemment impératif de protéger, voire de chérir cette paix retrouvée.

Quotidiennement, nous constatons des réactions époustouflantes voire abracadabrantes, frisant parfois l’indécence, par rapport à la gestion du pays.

Le Président de la CASAC Mahmoud Ali Seid

947 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire