Les Tchadiens sont marginalisés par la qualité des services des opérateurs téléphoniques très médiocres, à comparer avec les pays voisins dont Orange au Cameroun. Au-delà de la cherté des communications, les connexions internet sont à débit très inférieur dans l’ensemble du pays. C’est face à ce déficit de service qu’une commission interministérielle d’octroi d’une licence de deuxième, troisième et quatrième génération au profit d’un opérateur téléphonique mobile cellulaire a lancé un avis d’appel d’offres dans lequel elle informe ;

Que le gouvernement de la République du Tchad dans le cadre de la mise en œuvre du Plan Tchad numérique 2017-2021 recrute un quatrième opérateur de téléphonie mobile par l’octroi d’une licence d’établissement et d’exploitation de réseaux de téléphonie mobile.

Elle invite les candidats ayant une expérience dans l’exploitation des réseaux de Télécommunications, possédant des capacités techniques et financières appropriées et pouvant démontrer leur maitrise du système, à présenter une offre. Tous les candidats satisfaisants aux critères d’éligibilité énoncés sont admis à soumissionner. Ladite Commission interministérielle représente le ministère des Postes, des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication. Pourvu que ceux à qui le peuple ne fait plus confiance et qui sont aux commandes des affaires, se réveillent pour permettre à ce que nos concitoyens accèdent à un service de qualité, et en choisissant un opérateur assez crédible pour l’ensemble de la population.

Tchadanthropus-tribune

1600 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article